Découvrez nos actions
en Colombie

Le Pain Quotidien soutient aujourd’hui 1 structure en Colombie que nous vous présentons ci-dessous :

Fondation ASECOL

2016

commencement

30

enfants

12

enfants parrainés

0

enfants en attente de parrain

Présentation

Depuis notre début de partenariat en 2016, jusqu’à ce jour, nous avons réalisé plusieurs œuvres avec la fondation ASECOL (Associacion Semilas de Colombia).

Pour information, notre correspondante en Colombie, est institutrice de métier. Elle s’occupe de l’encadrement et du suivit des enfants parrainés.

C’est en fin d’année 2017, lorsque Carolina termine son année d’enseignement, que le Seigneur l’a convaincu d’un projet que nous avons voulu réaliser envers une certaine population du pays : la communauté indigène Embera.

Soutien apporté :

Cours d’espagnol pour 30 enfants et 16 adultes pour les enfants et la réinsertion professionnelle pour les adultes.

Distribution de kits scolaires, de vêtements, chaussures, temps de partage biblique pour les enfants (795 €).

Ouverture de classes de remise à niveau scolaire pour les indigènes de la communauté Embera (4000 € de salaire pour l’enseignante).

Témoignage

Merci pour le soutien apporté à la famille de Freddy, à travers le parrainage enfant de ce jeune garçon qui a un problème d’enfoncement de la cage thoracique.

Désormais, Freddy est scolarisé et a obtenu un sac à dos pour porter sa bouteille d’oxygène.

Son histoire a été médiatisée, des spécialistes en chirurgie, ont été touchés et se sont mobilisés.

A présent, il a déjà subit au moins 4 opérations lourdes et d’autres sont encore prévues.

Actions

En octobre, novembre, et décembre, des maraudes ont également été faites au bénéfice de familles exilées venant du Vénézuela, suite à la crise alimentaire et médicamenteuse que traverse le pays depuis quelques années maintenant.

Malheureusement, à cause de la pauvreté, plusieurs femmes et jeunes filles se prostituent pour gagner de quoi vivre.

Certaines fabriquent de jolis objets d’art de table, des sacs, des bijoux tressés et perlés, vendus dans la rue.

La pandémie a également été un frein à leur seul source de revenu. Nous avons alors débuté ce projet de cours de couture, dans l’objectif que les femmes apprennent la confection ainsi que la broderie. Leurs fabrications seront par la suite revendues.

Bijoux indigènes
enfants pauvreté Colombie

Un petit groupe de jeunes s’est présenté à notre correspondante, dans le but d’apprendre la couture.

Ce sont des jeunes qui vivent dans un quartier noyé dans la drogue et qui souhaitent aujourd’hui s’en défaire.

Le projet sera, bien entendu, accompagné de la Parole.

Cela leur donne une opportunité de voir autre chose, de prendre confiance en eux et de devenir autonome. Ce n’est pas tant la couture qui les intéresse pour certain, mais le fait d’avoir une autre occupation et de produire, de créer des objets.

Nous croyons aussi que c’est la lumière du Mashiah qui les attire.

Prions pour ces familles et prions pour la Colombie !

Découvrez l'association à travers les vidéos

picto youtube

Pour plus de renseignements, consultez notre FAQ ou contactez-nous.