La Maison d’écoute « Le Grain de blé » Gabon

Qui sont les enfants de la structure ?

Les enfants de la maison d’écoute « Grain de blé » sont des enfants de Libreville démunis, orphelins ou abandonnés, vivants de grandes difficultés. La maison d’écoute accueille actuellement une vingtaine d’enfants dont 6 actuellement parrainés.

Le Gabon compte un peu moins de 2 millions d’habitants et il n’est le pays le plus pauvre d’Afrique centrale. Cependant la vie y est chère et la sécurité sociale du pays ne suffit pas pour prendre en charge les personnes en situation financière difficile. Les familles qui perdent l’un des deux parents se retrouvent donc très souvent vulnérables.

Qui sont nos partenaires ?

Nos partenaires sur place sont des frères et sœurs dans le Seigneur qui ont entreprit de créer un centre d’écoute des veuves et des orphelins ainsi qu’une école chrétienne.

La structure existe depuis Août 2016 avec pour objectif de recevoir des orphelins et des veuves pour les écouter, les conseiller par la parole de Dieu et les consoler par des dons matériels.

Nos réalisation

Le Pain Quotidien a participé à la mise en place de la maison d’écoute et de l’école par le parrainage projet qui à débuté en février 2015.

ONG Cœur Réformé – Cote d’Ivoire

Qui sont les enfants de la structure ?

L’ONG Cœur Réformé accueille dans un son centre 10 enfants du village de Vitré vivants dans des circonstances très précaires.

La Côte d’Ivoire se situe en Afrique de l’Ouest et compte près de 24 millions d’habitants. Ce pays a connu cette dernière décennie une instabilité politique ayant mené à une guerre civile. Cette situation a entraîné un affaiblissement des institutions de l’Etat aussi dans le domaine social. La pauvreté et l’insalubrité en ont été accrues.

Qui sont nos partenaires ?

Nos partenaires sont des frères et sœurs en Christ qui ont mis en place la maison d’accueil « Cœurs Réformés » basée  dans le village de Vitré à 17 km de la ville de Grand-Bassam. L’ONG créée en 2015 a pour objet de contribuer à l’amélioration de l’état de santé et à l’éducation des populations. Cela passe actuellement par le parrainage d’enfants.

Nos projets cours

  • Traitement administratif pour la création des actes de naissance des enfants parrainés qui ne sont pas encore scolarisés dû à l’absence de ce document.
  • Et suivi médical pour les enfants malades de cette structure.

Nos réalisations

Début de partenariat parrainage enfant en Août 2016. Les enfants sont nourris, vêtus et scolarisés ou en cours de scolarisation.

« Motherly Love Foundation » Ghana

Qui sont les enfants de la structure ?

La structure « Motherly Love Foundation » accueille 28 enfants atteints du VIH le plus souvent orphelins de pères ou de mères, voir abandonnés.

Le Ghana est un pays d’Afrique de l’Ouest de près de 29 millions d’habitants. La capitale Accra est en phase d’accroissement démographique intense et les difficultés liées à sa taille grandissent parallèlement : pollution, trafic routier, bidonvilles ainsi que services sociaux, éducatifs et de santé défaillants dans bien des endroits. Concernant le VIH, en 2012 190 000 enfants étaient orphelins à cause du virus et la même année 28 000 enfants en étaient atteints. Au Ghana comme dans beaucoup d’autres pays, les personnes séropositives sont stigmatisées et très souvent mise à l’écart à cause de leur maladie. Au-delà donc du VIH lui-même ce rejet par la société rajoute un mal être à ces enfants.

Qui sont nos partenaires ?

Nos partenaires sur place sont un couple de Chrétiens, John et Lydia Azuma tous deux atteints du VIH. Ils ont ouvert cet orphelinat pour aider, accompagner, nourrir et soigner ces enfants. Les enfants qu’ils prennent en charge les considères comme leurs parents. La majorité d’entre eux portent d’ailleurs le nom des responsables car une fois recueillis, ils les ont adoptés pour pouvoir leur donner un état civil et les scolarisés.

 

Nos réalisations

Le Pain Quotidien a débuté son partenariat parrainage-enfant en Août 2016.

« Casa Hogar y Comedor Ninos en Victoria » Mexique

Qui sont les enfants de la structure ? 
Les enfants de la structure « Casa Hogar y Comedor Ninos en Victoria » sont des enfants Mexicains qui ont été abandonnés ou qui ont subit des violences au sein de leur foyer et qui, pour certain, ont été retiré de leur famille par les services sociaux du pays. Ils ont donc été recueilli dans cet orphelinat et centre d’accueil. La structure se situe dans la ville de Guadalajara et accueille une trentaine d’enfants.

Le Mexique est un pays d’Amérique latine qui souffre du traffic et de la consommation de drogue. En effet le commerce de la drogue génère entre 35 et 45 milliards de dollars par an et a de graves conséquences sur l’ensemble de la société et donc forcément sur ceux qui sont les plus vulnérables : les enfants.

Qui sont nos partenaires ?

Le responsable Enrique Genereux Ramirez et son équipe sont des chrétiens qui voyant les conséquences de ce traffic sur la jeunesse de leur pays, ont voulu participer à leur éducation en leur apportant un toit, à manger et de l’amour au travers aussi de la parole de Dieu. Le but est de leur donner de l’espérance pour une vie meilleure et de les aider à ne pas tomber dans le vol, la délinquance, la drogue ou encore la prostitution. Choses qui font malheureusement partie de la vie de beaucoup d’adolescents au Mexique.

Nos réalisations

Mise en place de panneaux solaires pour alimenter la structure en eau chaude à moindre coût.

 

Centre d’accueil « La Maison de la grâce » Madagascar

Qui sont les enfants parrainés à Madagascar ?

Nous soutenons 34 enfants malgaches dont une vingtaine par le parrainage. La plupart d’entre eux sont orphelins d’au moins un des deux parents, d’autres des deux, et certains sont totalement abandonnés par leur famille pour des raisons financières.

Madagascar, située dans l’océan indien au sud de l’Afrique, est une île de 22 millions d’habitants qui est frappée par la pauvreté. Elle connaît en effet une instabilité climatique avec des inondations et des tornades dans certaines régions, lorsque le sud du pays peut connaître des sécheresses entraînant des famines. La crise de 2009 n’a pas arrangé les choses avec des troubles politiques et financiers. C’est un pays où trouver un travail est très difficile, l’offre d’emploi étant quasi-inexistante.

Qui sont nos partenaires ?

C’est en 2013, que débute notre partenariat avec ce qui se nomme aujourd’hui « Akanin’ Ny Fahasoavana » en malgache c’est à dire, « La Maison de la Grâce ». C’est  un Centre d’Accueil et d’Hébergement situé à Tananarive, qui est le fruit du fardeau que le Seigneur a initialement posé dans le cœur de notre sœur Liana pour les  jeunes enfants défavorisés de son pays. Les 34 enfants sont scolarisés par « La Maison de la Grâce » et 6 d’entre eux vivent au sein de la structure tandis que 28 autres y viennent pour pouvoir participer aux activités et manger à la cantine.

Nos projets en cours  

L’équipe de « La Maison de la Grâce » a pour projet d’héberger un plus grand nombre d’enfants.

Elle désire également trouver une activité rentable financièrement, pour leur permettre d’accueillir plus d’enfants, ne serait-ce qu’à la cantine mais également de répondre aux besoins de fonctionnement de la structure.

Nos réalisations 

Grâce aux dons faits au travers du Pain Quotidien ainsi qu’aux parrainages, tous le enfants ont pu être scolarisés depuis le début de notre partenariat.

 

Ecole Mixte des Frères Toussaint en Haiti

Qui sont les enfants parrainés en Haïti ?

Ce sont 47 enfants qui sont actuellement parrainés à Haïti. Ils sont orphelins de père ou de mère et connaissent malheureusement une grande pauvreté.
En effet le pays est le plus pauvre d’Amérique. Sachant que son économie est principalement basée sur l’agriculture, sa vulnérabilité aux désastres naturels entretient cette pauvreté. L’île d’Haïti a la particularité d’être très fréquemment frappée par des catastrophes naturelles telles que des ouragans, cyclones, des séismes ou encore de très fortes pluies entraînant des inondations.

Qui sont nos partenaires ?

Nous avons commencé à travailler avec l’école Mixte des Frères Toussaint en 2011. Cette école accueille au total 187 enfants. Le but des responsables de cette école est de donner l’accès à l’éducation à des enfants dont les parents n’ont pas de quoi payer la scolarité. De plus par ce biais, les enfants comme leurs familles entendent l’évangile qui leur est partagé et enseigné.

Nos projets en cours

Nous participons à la mise en place d’une cantine gratuite car pour certains enfants la nourriture à la maison n’est pas suffisante pour leurs besoins journaliers.

Nos réalisations

Le soutien du Pain Quotidien a été destiné aux achats de denrées alimentaires, aux matériels scolaires, aux vêtements et uniformes scolaires ainsi qu’aux frais médicaux des enfants depuis le début de notre partenariat.

Centre d’accueil « Les enfants prodigues » Congo

Qui sont les enfants parrainés en RDC ?

Les 27 enfants actuellement parrainés viennent pour la plupart de la région de Kinshasa la capitale du pays. Ils sont pour beaucoup orphelins de père ou de mère et leur famille n’avait pas les moyens financiers de pourvoir à leur besoin. La RDC est un très grand pays avec beaucoup de ressources naturelles qui cependant connaît une extrême pauvreté dû à différentes guerres, tensions politiques et à une grande corruption à tous les échelons de la société.

Qui sont nos partenaires ?

Nous travaillons avec le centre d’accueil « Les enfants prodiges » qui existe depuis l’année 2003. Il a été construit et mis en place par le Pain Quotidien à l’origine comme un orphelinat et fonctionne depuis 2015 comme un centre d’accueil. Nous sommes en étroite collaboration avec les encadrants des enfants sur place. Ils les accueillent un weekend sur deux pour des moments de partages bibliques, de prières, ils prennent ensemble un repas et sont suivis au niveau de leur scolarité et de leur santé.

Nos projets en cours

Nous avons pour projet de soutenir les études supérieures de nos bacheliers et pour d’autres de leur permettre de trouver un emploi ou d’ouvrir un commerce dont ils auraient la gestion.

Nos réalisations

Depuis son existence, l’orphelinat à accueilli plus d’une cinquantaine d’enfants et les a vu grandir. Aujourd’hui certains devenus grands ont quitté l’orphelinat ayant obtenu leur baccalauréat.

En 2016 une porte s’est ouverte pour la Tunisie. 8 de nos jeunes ayant obtenu leur baccalauréat ont profité d’un partenariat entre la RDC et l’Université de Sousse avec une bourse de 2000 dollars.
Ils sont admis pour une licence donc 3 années d’études.