L’histoire de Jean-Philippe

Nous avons débuté au mois d’Octobre 2016 un parrainage enfant avec l’association ONG Cœur réformé en Côte d’ivoire. Ce sont 10 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’un d’entre eux, il s’agit de Jean-Philippe :

« Jean-Philippe est un jeune garçon âgé de 7/8 ans (Sa date de naissance n’étant pas connue). C’est un enfant abandonné par son père, sa mère étant inconnue. Il a été abandonné chez une grand-mère du village. Il n’a jamais été à l’école. Pour cette photo, ce fut la première fois qu’il portait des vêtements.

Suite à cela, Jean-Philippe s’est retrouvé seul et sans aucunes ressources, ni famille. C’est alors que des frères et sœurs de l’assemblée de Vitré en coté d’ivoire qui ont créé le centre d’accueil « Cœur Réformé » dans lequel des enfants peuvent être parrainés, dans le cadre d’un partenariat entre le centre d’accueil et le Pain Quotidien. Nous avons pu faire la rencontre de Jean-Philippe, et sa prise en charge a débuté. »

L’histoire de Merveille

Nous avons débuté au mois d’Octobre 2016 un parrainage enfant avec l’association Grain de blé au Gabon. Ce sont 5 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’un d’entre eux, il s’agit de Merveille.

« Merveille est une petite fille âgée de 4 ans (né le 29/11/2011), elle est issue d’une famille de cinq enfants, trois garçons et deux filles. Elle est décrite comme étant ouverte, joviale, souriante et très éveillée. Sa couleur préférée est le bleu et elle aime jouer aux jeux de voitures et à la poupée. Son loisir favori est le chant. Merveille est orpheline de père.

Son père est décédé suite à un malaise en janvier dernier. Après le décès du papa, la maman a été maltraitée par sa belle-famille et fut chassée avec ces cinq enfants de la maison familiale. Aujourd’hui ils vivent à six dans un petit appartement et leur maman qui est infirmière n’a pas assez de revenu pour s’occuper d’eux, élevant ses cinq enfants avec de grandes difficultés, notamment pour assurer leurs scolarités et la gestion de la vie quotidienne.

C’est alors qu’elle a entendu parler du centre d’accueil « Grain de blé », dans lequel des enfants peuvent être parrainés, dans le cadre d’un partenariat entre le centre et le Pain Quotidien. Ainsi, elle a donné son accord pour le parrainage, et la prise en charge de la petite Merveille a débuté. »

L’histoire de Chancelle

Nous avons débuté en 2005 un parrainage enfant avec l’orphelinat Les enfant prodiges, la structure à été entièrement construite par Le Pain Quotidien en 2003 et inauguré en 2005. En 2015 celle-ci à été transformé en centre d’accueil. Ce sont 27 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’une d’entre elle, il s’agit de Chancelle.

« Chancelle est née le 17 avril 2001 et habite à Kinshasa (RDC), elle était âgé de 10 ans quand elle a été parrainé en septembre 2011. Elle est la cadette d’une famille de 4 enfants et est orpheline de père. Ce dernier est décédé des suites du sida en 2006, sa mère est également atteinte par le virus mais reçoit un traitement.

Pendant 4 ans la mère et la fille ont été aidées par une assemblée.

Grâce au soutien apporté par Le Pain Quotidien, la mère de Chancelle peut continuer à suivre son traitement et Chancelle à pu être scolarisé. »

A ce jour, Chancelle est toujours parrainé et est âgé de 16 ans, elle est en 4ème option couture.

L’histoire de Joël-François

Nous avons débuté au mois d’Octobre 2016 un parrainage enfant avec l’association Grain de blé au Gabon. Ce sont 5 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’un d’entre eux, il s’agit de Joël-François :

« Joël-François est un petit garçon âgé de 6 ans (né le 02/07/2010), il est issu d’une famille de six enfants, cinq garçons et une fille. Il est décrit comme étant souriant et réservé. Sa couleur préférée est le rouge et il aime jouer aux jeux de police. Son loisir favori est la lecture, et souhaite devenir policier quand il sera grand. Joël-François est orphelin de père.

Son père est décédé en 2014 des suites du VIH. Après cela, la mère s’est retrouvée seule, avec la grand-mère maternelle de Joël-François, élevant ses six enfants avec de grandes difficultés, notamment pour assurer leurs scolarités et la gestion de la vie quotidienne.

C’est alors qu’elle a entendu parler du centre d’accueil « Grain de blé », dans lequel des enfants peuvent être parrainés, dans le cadre d’un partenariat entre le centre et le Pain Quotidien. Ainsi, elle a donné son accord pour le parrainage, et la prise en charge du petit Joël-François a débuté. »