Les étapes de la création d’une association loi 1901

 Préambule : Partir d’une vision, d’un projet, d’une idée que vous avez à cœur de réaliser.

Dieu donne la vision et la provision. Exode 3 ; Exode 15 : 22 – 27 ; Exode 16 : 4.

Il faudrait de même s’entourer d’une bonne équipe motivée qui comprendra la vision afin de la mener à bien. Exode 18 : 13-25

1.Rédaction des statuts

Formulaire : http://vosdroits.service-public.fr/associations/R2631.xhtml

Modèle règlement intérieur : https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/R2707

2.Organisation d’une Assemblée Générale Constitutive

Désignation des administrateurs et dirigeants.

Modèle de procès-verbal d’Assemblée constitutive http://www.vosdroitsendirect.com/modeles/modele-de-proces-verbal-d-assemblee-constitutive

3.Déclarer l’association en préfecture (ou en ligne)

  • Déclaration à la préfecture, document à fournir à la préfecture :
  1. Formulaire Cerfa n°13973*01 de « Création d’une association loi 1901 – déclaration préalable »   : https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/R19467
  2. Formulaire Cerfa n°13971*01 de « Déclaration de la liste des personnes chargées de l’administration d’une association » : https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/R2091
  3. Le Procès-Verbal de l’Assemblée Générale constitutive
  4. Un exemplaire des statuts signés
  5. Une enveloppe timbrée (à l’adresse du président ou du siège social de l’association pour l’envoi du récépissé de déclaration)
  • Déclaration en ligne :

https://www.service-public.fr/compte/se-connecter?targetUrl=/loginSuccessFromSp&typeCompte=association

4. Publication au Journal Officiel

La création de l’association est rendue publique par une insertion au Journal Officiel.

Le président(e) de l’association recevra  le Journal Officiel un mois après la déclaration en Préfecture.

Le récépissé de déclaration et l’insertion au Journal Officiel sont les pièces d’identité de l’association.

Elles devront être conservées tout le long de la vie de l’association !

Consultation des associations existantes : http://www.journal-officiel.gouv.fr/association/index.php

Maintenant, votre association existe juridiquement.

Bon Courage avec Christ dans la création de votre association.

 

« Motherly Love Foundation » Ghana

Qui sont les enfants de la structure ?

La structure « Motherly Love Foundation » accueille 28 enfants atteints du VIH le plus souvent orphelins de pères ou de mères, voir abandonnés.

Le Ghana est un pays d’Afrique de l’Ouest de près de 29 millions d’habitants. La capitale Accra est en phase d’accroissement démographique intense et les difficultés liées à sa taille grandissent parallèlement : pollution, trafic routier, bidonvilles ainsi que services sociaux, éducatifs et de santé défaillants dans bien des endroits. Concernant le VIH, en 2012 190 000 enfants étaient orphelins à cause du virus et la même année 28 000 enfants en étaient atteints. Au Ghana comme dans beaucoup d’autres pays, les personnes séropositives sont stigmatisées et très souvent mise à l’écart à cause de leur maladie. Au-delà donc du VIH lui-même ce rejet par la société rajoute un mal être à ces enfants.

Qui sont nos partenaires ?

Nos partenaires sur place sont un couple de Chrétiens, John et Lydia Azuma tous deux atteints du VIH. Ils ont ouvert cet orphelinat pour aider, accompagner, nourrir et soigner ces enfants. Les enfants qu’ils prennent en charge les considères comme leurs parents. La majorité d’entre eux portent d’ailleurs le nom des responsables car une fois recueillis, ils les ont adoptés pour pouvoir leur donner un état civil et les scolarisés.

Nos projets cours

Achat de nouveaux locaux et lits.

Nos réalisations

Le Pain Quotidien a débuté son partenariat parrainage-enfant en Août 2016. A ce jour 10 enfants sont parrainés et nous aimerions faire parrainer les 11 autres enfants qui ne le sont pas encore si le Seigneur le permet.

 

« Casa Hogar y Comedor Ninos en Victoria » Mexique

Qui sont les enfants de la structure ? 
Les enfants de la structure « Casa Hogar y Comedor Ninos en Victoria » sont des enfants Mexicains qui ont été abandonnés ou qui ont subit des violences au sein de leur foyer et qui, pour certain, ont été retiré de leur famille par les services sociaux du pays. Ils ont donc été recueilli dans cet orphelinat et centre d’accueil. La structure se situe dans la ville de Guadalajara et accueille une trentaine d’enfants dont 5 sont parrainés par le Pain Quotidien.

Le Mexique est un pays d’Amérique latine qui souffre du traffic et de la consommation de drogue. En effet le commerce de la drogue génère entre 35 et 45 milliards de dollars par an et a de graves conséquences sur l’ensemble de la société et donc forcément sur ceux qui sont les plus vulnérables : les enfants.

Qui sont nos partenaires ?

Le responsable Enrique Genereux Ramirez et son équipe sont des chrétiens qui voyant les conséquences de ce traffic sur la jeunesse de leur pays, ont voulu participer à leur éducation en leur apportant un toit, à manger et de l’amour au travers aussi de la parole de Dieu. Le but est de leur donner de l’espérance pour une vie meilleure et de les aider à ne pas tomber dans le vol, la délinquance, la drogue ou encore la prostitution. Choses qui font malheureusement partie de la vie de beaucoup d’adolescents au Mexique.

Nos réalisations

Mise en place de panneaux solaires pour alimenter la structure en eau chaude à moindre coût.

 

L’histoire de Jean-Philippe

Nous avons débuté au mois d’Octobre 2016 un parrainage enfant avec l’association ONG Cœur réformé en Côte d’ivoire. Ce sont 10 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’un d’entre eux, il s’agit de Jean-Philippe :

« Jean-Philippe est un jeune garçon âgé de 7/8 ans (Sa date de naissance n’étant pas connue). C’est un enfant abandonné par son père, sa mère étant inconnue. Il a été abandonné chez une grand-mère du village. Il n’a jamais été à l’école. Pour cette photo, ce fut la première fois qu’il portait des vêtements.

Suite à cela, Jean-Philippe s’est retrouvé seul et sans aucunes ressources, ni famille. C’est alors que des frères et sœurs de l’assemblée de Vitré en coté d’ivoire qui ont créé le centre d’accueil « Cœur Réformé » dans lequel des enfants peuvent être parrainés, dans le cadre d’un partenariat entre le centre d’accueil et le Pain Quotidien. Nous avons pu faire la rencontre de Jean-Philippe, et sa prise en charge a débuté. »

Centre d’accueil « La Maison de la grâce » Madagascar

Qui sont les enfants parrainés à Madagascar ?

Nous soutenons 34 enfants malgaches dont une vingtaine par le parrainage. La plupart d’entre eux sont orphelins d’au moins un des deux parents, d’autres des deux, et certains sont totalement abandonnés par leur famille pour des raisons financières.

Madagascar, située dans l’océan indien au sud de l’Afrique, est une île de 22 millions d’habitants qui est frappée par la pauvreté. Elle connaît en effet une instabilité climatique avec des inondations et des tornades dans certaines régions, lorsque le sud du pays peut connaître des sécheresses entraînant des famines. La crise de 2009 n’a pas arrangé les choses avec des troubles politiques et financiers. C’est un pays où trouver un travail est très difficile, l’offre d’emploi étant quasi-inexistante.

Qui sont nos partenaires ?

C’est en 2013, que débute notre partenariat avec ce qui se nomme aujourd’hui « Akanin’ Ny Fahasoavana » en malgache c’est à dire, « La Maison de la Grâce ». C’est  un Centre d’Accueil et d’Hébergement situé à Tananarive, qui est le fruit du fardeau que le Seigneur a initialement posé dans le cœur de notre sœur Liana pour les  jeunes enfants défavorisés de son pays. Les 34 enfants sont scolarisés par « La Maison de la Grâce » et 6 d’entre eux vivent au sein de la structure tandis que 28 autres y viennent pour pouvoir participer aux activités et manger à la cantine.

Nos projets en cours  

L’équipe de « La Maison de la Grâce » a pour projet d’héberger un plus grand nombre d’enfants.

Elle désire également trouver une activité rentable financièrement, pour leur permettre d’accueillir plus d’enfants, ne serait-ce qu’à la cantine mais également de répondre aux besoins de fonctionnement de la structure.

Nos réalisations 

Grâce aux dons faits au travers du Pain Quotidien ainsi qu’aux parrainages, tous le enfants ont pu être scolarisés depuis le début de notre partenariat.

 

L’histoire de Merveille

Nous avons débuté au mois d’Octobre 2016 un parrainage enfant avec l’association Grain de blé au Gabon. Ce sont 5 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’un d’entre eux, il s’agit de Merveille.

« Merveille est une petite fille âgée de 4 ans (né le 29/11/2011), elle est issue d’une famille de cinq enfants, trois garçons et deux filles. Elle est décrite comme étant ouverte, joviale, souriante et très éveillée. Sa couleur préférée est le bleu et elle aime jouer aux jeux de voitures et à la poupée. Son loisir favori est le chant. Merveille est orpheline de père.

Son père est décédé suite à un malaise en janvier dernier. Après le décès du papa, la maman a été maltraitée par sa belle-famille et fut chassée avec ces cinq enfants de la maison familiale. Aujourd’hui ils vivent à six dans un petit appartement et leur maman qui est infirmière n’a pas assez de revenu pour s’occuper d’eux, élevant ses cinq enfants avec de grandes difficultés, notamment pour assurer leurs scolarités et la gestion de la vie quotidienne.

C’est alors qu’elle a entendu parler du centre d’accueil « Grain de blé », dans lequel des enfants peuvent être parrainés, dans le cadre d’un partenariat entre le centre et le Pain Quotidien. Ainsi, elle a donné son accord pour le parrainage, et la prise en charge de la petite Merveille a débuté. »

L’histoire de Chancelle

Nous avons débuté en 2005 un parrainage enfant avec l’orphelinat Les enfant prodiges, la structure à été entièrement construite par Le Pain Quotidien en 2003 et inauguré en 2005. En 2015 celle-ci à été transformé en centre d’accueil. Ce sont 27 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’une d’entre elle, il s’agit de Chancelle.

« Chancelle est née le 17 avril 2001 et habite à Kinshasa (RDC), elle était âgé de 10 ans quand elle a été parrainé en septembre 2011. Elle est la cadette d’une famille de 4 enfants et est orpheline de père. Ce dernier est décédé des suites du sida en 2006, sa mère est également atteinte par le virus mais reçoit un traitement.

Pendant 4 ans la mère et la fille ont été aidées par une assemblée.

Grâce au soutien apporté par Le Pain Quotidien, la mère de Chancelle peut continuer à suivre son traitement et Chancelle à pu être scolarisé. »

A ce jour, Chancelle est toujours parrainé et est âgé de 16 ans, elle est en 4ème option couture.

L’histoire de Joël-François

Nous avons débuté au mois d’Octobre 2016 un parrainage enfant avec l’association Grain de blé au Gabon. Ce sont 5 enfants qui sont actuellement parrainés. Voici l’histoire de l’un d’entre eux, il s’agit de Joël-François :

« Joël-François est un petit garçon âgé de 6 ans (né le 02/07/2010), il est issu d’une famille de six enfants, cinq garçons et une fille. Il est décrit comme étant souriant et réservé. Sa couleur préférée est le rouge et il aime jouer aux jeux de police. Son loisir favori est la lecture, et souhaite devenir policier quand il sera grand. Joël-François est orphelin de père.

Son père est décédé en 2014 des suites du VIH. Après cela, la mère s’est retrouvée seule, avec la grand-mère maternelle de Joël-François, élevant ses six enfants avec de grandes difficultés, notamment pour assurer leurs scolarités et la gestion de la vie quotidienne.

C’est alors qu’elle a entendu parler du centre d’accueil « Grain de blé », dans lequel des enfants peuvent être parrainés, dans le cadre d’un partenariat entre le centre et le Pain Quotidien. Ainsi, elle a donné son accord pour le parrainage, et la prise en charge du petit Joël-François a débuté. »

Ecole Mixte des Frères Toussaint en Haiti

Qui sont les enfants parrainés en Haïti ?

Ce sont 47 enfants qui sont actuellement parrainés à Haïti. Ils sont orphelins de père ou de mère et connaissent malheureusement une grande pauvreté.
En effet le pays est le plus pauvre d’Amérique. Sachant que son économie est principalement basée sur l’agriculture, sa vulnérabilité aux désastres naturels entretient cette pauvreté. L’île d’Haïti a la particularité d’être très fréquemment frappée par des catastrophes naturelles telles que des ouragans, cyclones, des séismes ou encore de très fortes pluies entraînant des inondations.

Qui sont nos partenaires ?

Nous avons commencé à travailler avec l’école Mixte des Frères Toussaint en 2011. Cette école accueille au total 187 enfants. Le but des responsables de cette école est de donner l’accès à l’éducation à des enfants dont les parents n’ont pas de quoi payer la scolarité. De plus par ce biais, les enfants comme leurs familles entendent l’évangile qui leur est partagé et enseigné.

Nos projets en cours

Nous participons à la mise en place d’une cantine gratuite car pour certains enfants la nourriture à la maison n’est pas suffisante pour leurs besoins journaliers.

Nos réalisations

Le soutien du Pain Quotidien a été destiné aux achats de denrées alimentaires, aux matériels scolaires, aux vêtements et uniformes scolaires ainsi qu’aux frais médicaux des enfants depuis le début de notre partenariat.

Ecole « El Shalom » et le Centre d’Accueil « Jehova Jiré » au Mali

Qui sont les enfants parrainés au Mali ?

Nous parrainons au Mali 12 enfants dans une école qui en accueillent 180. La plupart des enfants parrainés sont orphelins de père ou de mère et viennent de familles pauvres. Le Mali est un pays d’Afrique de l’Ouest dont la population est majoritairement animiste ou musulmane.

Qui sont nos partenaires ?

Nous travaillons avec le Centre d’Accueil « Yahvé Jiré » et l’école « El Shalom ».

A l’origine, il s’agit d’une femme chrétienne avec un fardeau dans son cœur pour les enfants démunis ou orphelins. En 2004 elle ouvre une école chrétienne et 4 ans plus tard, Jésus parle à son cœur et elle décide d’ouvrir la porte de l’école pour accueillir les enfants qui vivent dans des conditions difficiles (les orphelins, les mendiants, les enfants abandonnés ou ceux issus de familles pauvres…). Dans la foulée l’ouverture d’un centre d’accueil se fait car plusieurs enfants habitaient loin de l’école ou n’avaient pas de toit et risquaient de ne pas pouvoir en bénéficier d’une éducation à cause de cela.

Aujourd’hui Noëlle et son équipe, composée d’enseignants chrétiens, se battent jour après jour pour transmettre l’Evangile à ces enfants dans leur éducation et de prendre soin d’eux.

Nos projets en cours

  • Le soutien du projet éducatif de l’école. Très peu de parents ont les moyens de payer l’école à leurs enfants, ainsi nous aimerions prendre en charge davantage d’enfants par le parrainage afin que leurs frais de scolarité permettent de payer le salaire des professeurs qui pourraient ainsi continuer de travailler dans cet établissement.
  • La mise en place d’une cantine gratuite car certains enfants arrivent le ventre vide à l’école et n’ont qu’un seul repas par jour.

Nos réalisations

Depuis que nous avons commencé à travailler avec cette structure, les dons du Pain Quotidien et parrainages des enfants ont contribué à :

  • assurer la scolarité des enfants,
  • les nourrir
  • payer des loyers du centre d’accueil
  • procurer des matelas pour les enfants du centre d’accueil